Mon ouverture 2019




Mon ouverture 2019 




Bon cette première sortie de l’année ne restera pas dans les annales, pourtant j’étais prévenu de l’état des rivières, la veille j’avais rencontré Sylvain du blog l’esoxiste qui m’a dit que les rivières du Morvan étaient dans les près. Je m’étais dit que sur les ruisseaux c’était peut-être jouable, donc confiant ce matin je pars en direction du Morvan. Comme d’habitude pas trop tôt à cette époque, cela ne sert à rien de ce lever aux aurores.







Tout au long de la route je croise ruisseaux et rivières effectivement, ils sont dans les près, j’hésite à continuer. Arrivé sur place, le Morvan est sous la brume et je suis accueilli par un crachin qui ne va pas me quitter tout au long cette matinée. Le ruisseau est vraiment gonflé par les pluies de ses derniers jours, peut-être au toc c’est jouable, mais à la cuiller ça ne va pas être simple. Je descends à travers le bois, heureux comme tout de sentir l’odeur de mousse et d’humus, de retrouver l’eau vive (vraiment vive). J’essaye de pêcher au maximum le peu de calme qu’il y a mais ça pulse vraiment trop, il y a un pêcheur au toc devant moi, celui-ci courre devant dès que je me rapproche, je décide de rentrer. Déçu, forcement pour une première sortie, j’espérais toucher au moins une truite, mais les conditions pour pêcher à la cuiller étaient trop difficile, alors vivement la prochaine.




























Vivement la prochaine...