Encore une nouvelle sortie sur le Ternin





Encore une nouvelle sortie sur le Ternin 




Ce vendredi matin, je prends la direction de Lucenay pour une sortie rapide sur le Ternin. Arrivé à huit heures trente et oui cela change de mes dernières sorties où j’arrivais beaucoup plus tard. Il fait déjà chaud, l’eau a drôlement baissé depuis la dernière fois que je suis venu, elle est claire et sa température est de dix-neuf degrés un peu trop pour l’appétit des truites, cela ne va pas être facile. Je commence à pêcher, je délaisse volontairement les plats, j’attaque par les rapides et autres remous là où il est  censé y avoir le plus d’oxygène. Après de longues minutes, j’ai ma première touche dans un remous, la belle se bat comme une furie, elle descend le courant à une vitesse folle, mais ma canne Magical trout de chez Smith encaisse le rush et la truite se rend après un dernier baroud à la vue de l’épuisette, une jolie truite de vingt-cinq centimètres, je la ré-oxygène comme il faut avant de lui rendre sa liberté. Je fais les trous, mais rien, je touche une nouvelle truite dans un courant. Il est onze heures, cela ne sert à rien d’insister, il fait déjà trop chaud, je laisse les belles tranquilles, je reviendrais quand l’eau sera un peu moins chaude…








 Cuiller Fish coloris Fario-1...








Cuiller Fario-4 en taille 0...


Vivement la prochaine...




Retour sur ma rivière fétiche





Retour sur ma rivière fétiche 




Ce samedi matin, j’ai décidé d’aller sur ma rivière fétiche, pour ceux qui me suivent, l’Yonne, magnifique rivière que j’adore. Comme à mon habitude, je traine à la maison, je bois un café avec madame, elle ne bosse que cet après-midi, il est plus de neuf heures quand je décide de partir. Arrivé sur place, je descends la rivière, l’eau est légèrement colorée, peut-être un reste des averses de la veille, sa température est de 13°, le soleil est là, il y a tous les ingrédients pour faire une bonne session, à moins que les belles ne soient pas coopératives comme les dernières sorties sur l’Yonne. Il est déjà plus de dix heures trente, quand je décide de pêcher. Sur les premiers lancers, rien, mais en plein courant, j’ai une touche, une belle de vingt-trois centimètres se laisse séduire par ma cuiller Fario-4, elle vient facilement à l’épuisette. Nouveau changement de cuillers, car les truites boudent le coloris, après plusieurs essais plus au moins fructueux, je trouve le bon, du vert à point jaune. Effectivement avec cette cuiller, je vais prendre une trentaine de truites, beaucoup de riquettes, mais cela fait plaisir de toucher autant de poissons. Aujourd’hui, l’Yonne a été généreuse avec moi…






 Cuiller Fario-4




Cuiller crépuscule





Cuiller Morvan








Cuiller "new" Fario-4


Cuiller I.L verte à points jaune, la cuiller de la journée





Quelques admiratrices...








Cuiller I.L à points rose




















Vivement la prochaine...